Politique éditoriale

English version

La revue Intervention est publiée deux fois par année par l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ). Elle est destinée tant aux intervenants, aux chercheurs et aux enseignants qu’aux étudiants en travail social et en thérapie conjugale et familiale.

L’objectif de la revue Intervention est de contribuer à l’amélioration et au renouvellement de la pratique ainsi qu’à l’avancement des connaissances dans les différents champs d’exercice professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux. Les articles publiés touchent des questions de fond sur le plan professionnel et scientifique, traitent de manière documentée de questions d’actualité importantes, mettent en évidence et font l’analyse de nouveaux modes de pratique et d’expériences novatrices.

Chaque numéro de la revue regroupe des articles qui gravitent autour d’une thématique spécifique. La revue accepte également des articles hors thématique. De plus, chaque numéro comprend des pistes de lecture d’ouvrages publiés récemment dans le domaine des sciences sociales.

Soumission d’un article et règles de publication 

  • La revue Intervention accepte des articles inédits. Les auteurs qui soumettent un texte s’engagent à ne pas le présenter ailleurs avant d’avoir reçu la décision du comité éditorial;
  • Le texte doit être soumis électroniquement en format Word à l'adresse suivante : revue.intervention@otstcfq.org;
  • En première page du document doit figurer le titre de l’article, un résumé en français et en anglais de 10 à 12 lignes et 4 à 6 mots-clés;
  • Les textes doivent être tapés à double interligne, 12 points, police Times et paginés;
  • Le texte doit compter au maximum 35 000 caractères (espaces non compris) pour un article (20 pages). Ces chiffres incluent la bibliographie et les tableaux. La bibliographie doit contenir un maximum de 40 références;
  • Les autres types d’articles (récits de pratique, les pratiques d’ailleurs, débats et analyses critiques, actualités) sont des textes plus courts, de 5 à 15 pages (maximum 26 000 caractères). La bibliographie doit se limiter à une vingtaine de références. Les pistes de lecture comptent de 2 à 4 pages;
  • Les notes en bas de page figurent sur la même page et sont numérotées;
  • Les auteurs doivent remplir une « fiche auteur » et une « fiche édition »
  • Pour de plus amples informations sur les règles de publication, notamment au sujet des références bibliographiques, vous pouvez consulter le guide de rédaction

Processus de sélection et d’évaluation des articles 

Avant de soumettre le texte au comité éditorial, un premier examen du texte est fait selon les critères suivants : le texte est présenté sous la forme d’un article et le contenu, la longueur, la présentation correspondent aux règles de publication. Après ce premier examen, l’auteur sera informé si le texte est soumis au comité éditorial, si des modifications sont nécessaires ou encore si le texte est refusé.

Les articles acceptés sont soumis à une évaluation par les pairs. L’évaluation se fait par 2 et parfois 3 membres du comité éditorial ou lecteurs associés. Tous les évaluateurs choisis sont experts dans le domaine de recherche ou dans le champ de pratique analysé dans l’article. De plus, afin d’assurer une plus grande neutralité dans l’évaluation des textes, l’évaluation doublement aveugle est privilégiée. Ainsi, l’évaluateur ne connaît généralement pas l’auteur et réciproquement. Par ailleurs, tous les textes sont anonymisés.

Après une première lecture, les articles peuvent être acceptés tels quels, moyennant des modifications ou encore refusés. Le comité refusera un texte lorsque les modifications requises seront jugées trop considérables ou lorsque le texte ne sera pas conforme aux règles de publication.

L’évaluation des articles se fait à partir d’un certain nombre de critères visant le contenu (originalité, rigueur théorique et méthodologique, respect de l’éthique, contribution aux domaines du service social et de la thérapie conjugale et familiale) et la forme (clarté, cohérence, qualité de la langue écrite, style approprié au contenu de la revue et au sujet traité).

Les décisions concernant l’orientation d’un texte sont le fruit d’échanges entre tous les membres du comité éditorial, la rédactrice en chef et le cas échéant, les lecteurs associés.

Délais de production et de révision

La revue Intervention achemine un accusé lors de la réception de l’article. Un premier examen est effectué et l’auteur sera informé dans un délai de 2 à 3 semaines si l’article est soumis ou non au comité éditorial.

Lors de la réception du premier rapport d’évaluation (1re lecture), les auteurs ont 30 jours pour apporter les modifications demandées et transmettre une nouvelle version de l’article accompagnée d’un bilan des corrections. En deuxième et troisième lecture (s’il y a lieu), les auteurs ont 2 semaines pour transmettre la nouvelle version de l’article accompagnée d’un bilan des corrections.

À la toute fin du processus d’évaluation, une révision linguistique du texte sera transmise aux auteurs et devra être approuvée par ceux-ci.

Au total, il faut compter un délai de 3 à 6 mois pour que le traitement, l’évaluation, la correction et la révision linguistique d’un texte soient complétés.

Les auteurs non membres de l’Ordre recevront également, par la poste, un exemplaire papier du numéro de la revue auquel ils auront contribué.

Droits d’auteur et droits de reproduction 

La revue ne demande pas aux auteurs de céder leurs droits. Elle autorise la reproduction d’un article publié dans Intervention à la condition qu’il soit fait mention de la référence complète.

Pour des informations plus détaillées, nous vous invitons à télécharger le guide de rédaction ou contacter l’équipe de coordination de la revue :